Prenez garde aux arnaques et fraudes qui augmentent en cette période de confinement

Nouveauté !
Attention aux arnaques !

Vigilance : risque accru de fraude

L’appels aux dons, le fournisseur qui demande le changement de son compte bancaire, la demande écrite venant du Président et Directeur… l’imagination des fraudeurs n’a pas de limites. Dans cet environnement inédit de télétravail, souvent organisé en précipitation, il faut redoubler de vigilance et adopter des mesurer de contrôle adaptées.

 

Une période exceptionnelle

En période de crise, les entreprises peuvent alléger leurs procédures et fermer les yeux sur les contournements des systèmes de sécurité (par exemple, se connecter au système d'information de l'entreprise du matériel personnel, apporter chez soi les documents internes qui ne sortent jamais de l’entreprise...). Or, agissant dans un contexte nouveau et inexpérimenté, les collaborateurs n’ayant pas de repère ni de contrôle, s’exposent et exposent l’entreprise à des risques. L’élan de solidarité, hélas, n’agit pas sur les fraudeurs qui ne manquent pas d’inventivité. Les personnes déstabilisées par cette situation sont les plus vulnérables et sont donc des proies faciles pour les malfaiteurs aguerris. Face à l’ampleur de la crise, les experts de sécurité redoutent une vague inédite d’escroquerie . Soyons tous prudent

 

De techniques classiques mais toujours efficaces

Les objectifs restent classiques : dérober les informations personnelles ou bancaires, infecter l’ordinateur avec un virus dans une pièce jointe avec un rançongiciel qui bloquera le système.
Selon les communiqués de l’Interpol et la plateforme « Cybermalveillance » du gouvernement, les « faux sites de ventes de masque chirurgical (FFP2), de gel hydroalcoolique, de téléconsultation médicale, de médicaments miracles ou de vaccins expérimentaux » se multiplient à travers le monde.

Si les fraudes restent « classiques », les victimes (particuliers, entreprises, artisans) se retrouvent dans un environnement moins normé. Les échanges à distance donnent lieu aux mails ou appels téléphoniques des « faux présidents » ou « faux fournisseurs ». Les barrières de sécurité traditionnelles n’étant plus opérationnelles ou allégées, l’improvisation ouvre les portes aux abus et personne n’est à l’abri de l’erreur du jugement.

Pour ne pas tomber sur un site frauduleux de téléconsultation, utilisez le

parcours sécurisé de la TELECONSULTATION MBA Mutuelle

Des Professionnels de santé référencés, des consultations gratuites incluses dans votre garantie (5 par bénéficiaire et par an), vos données personnelles préservées et une confidentialité garantie !

Je téléconsulte

 

Chacun d’entre nous doit redoubler de vigilance et instaurer des modes de contrôles simples mais indispensables comme le contre-appel, la validation du supérieur hiérarchique. Voici quelques règles simples qui permettent garder le cadre :

  • Un salarié ne doit pas pouvoir changer, tout seul, les coordonnées bancaires d'un fournisseur ou d'un client,
  • Toute demande par téléphone doit être confirmée par un écrit et validée par le N+1 (ou un collègue désigné)
  • Si votre système de validation habituel est inopérant, remplacez-le par un autre, comme par exemple, confirmation par mail du N+1.
  • Changez régulièrement les mots de passe, différents entre l’utilisation professionnelle et personnelle du poste de travail
  • Ne donnez jamais votre numéro de Sécurité Sociale par téléphone. Votre mutuelle le connait et ne vous le demandera pas
  • Ecrivez ces règles et adressez-les à tous vos collaborateurs

Dans cette période de crise les règles de sécurité changent mais ne doivent pas disparaître !