Interview de Roman Collin, dirigeant de Follow, logiciel de gestion de dossiers médicaux

A+
A-
Réinitialiser

Regards Croisés de Follow

par Roman Collin, dirigeant de la société Follow Health

 

 

1- Présentez-nous Follow et comment est né le projet ?

Roman Collin : "Follow est né d’un constat simple : les logiciels métier à destination des professionnels de santé sont complets, mais archaïques. En effet, ces derniers sont en place depuis plus de 20 ans pour certains. Ils sont fonctionnels, mais peu intuitifs, et sont construits sur des technologies qui ont 10 ans de retard. Alors en 2015, je vois là une opportunité. Je décide de changer les choses et d’innover, et je créé Follow Health, en parallèle de mes études d’école de commerce.
C’est en 2017 que je peux finalement me consacrer à 100% au projet, permettant ainsi une accélération dans le développement de la société. En 2018, je lève 1 million d’euros auprès, entre autres, de Xavier Niel, me permettant ainsi de recruter les meilleurs profils, dans le but, toujours, d’avoir le meilleur produit possible, et la meilleure équipe. je commence par trouver les membres de mon équipe technique : des développeurs expérimentés, qui vont avoir un role majeur dans le développement de l’application, sa rapidité, sa fiabilité et son design intuitif.
Aujourd’hui composée d’une quinzaine de collaborateurs (administratif, commerciaux, développeurs, relation client) et après avoir levé un total de 2,5 millions d’euros, l’équipe s’agrandit, et le produit évolue constamment.
Follow est donc un logiciel de gestion de dossiers patients pour les spécialistes, co-construit avec les médecins. Au sein de leur espace personnel, les utilisateurs ont la possibilité de suivre de manière précise l’évolution de leurs patients, suite à une opération par exemple. Le nom de Follow vient de la d’ailleurs : « Suivre » en anglais !
L’avenir de Follow est clair et précis : après s’être durant un temps concentré sur quelques spécialités médicales, la société souhaite s’étendre auprès de toutes les spécialités, afin d’avoir une part de marché plus importante dans la France entière, car la valeur ajoutée pour les praticiens est importante.
D’autant plus que, lors de l’ouverture d’une nouvelle spécialité, les fonctionnalités nécessaires à cette dernière sont étudiées dans les moindres détails avec des spécialistes : les plus à même de savoir ce dont ils ont besoin au quotidien."

 

2- Quelle est la mission et l’innovation de Follow ?

R.C : "La mission de Follow est très simple : simplifier la vie des praticiens, et leur permettre de se recentrer sur leur valeur ajoutée : la médecine.
Aujourd’hui, de nombreux praticiens perdent un temps précieux en consultation, entre autres à cause de tâches administratives chronophages.
Ceci est une des premières promesses de Follow : un gain de temps considérable et non négligeable pour les praticiens. En permettant à chaque utilisateur de paramétrer Follow à son image, en leur permettant de l’adapter à leur besoin, chaque praticien gagne du temps durant sa consultation, car le logiciel permet la rédaction des ordonnances, comptes rendus opératoires, courriers, dossiers d’hospitalisation... De plus, avec le module de tablette en salle d’attente, le patient remplit lui-même une partie des questions du médecin, ce qui permet au spécialiste de se concentrer uniquement sur les questions primordiales au diagnostic médical.
De plus, Follow permet un suivi de l’évolution de l’état de ses patients de manière optimale. En effet, avec les courbes d’évolution, il est possible de voir en un coup d’œil les avancées et dégradations des patients, et réagir en fonction de cela.
Pour finir, une des bases de Follow est la possibilité de réaliser des exports de données anonymisées facilement afin de réaliser des études scientifiques.

La « roadmap » (« feuille de route » en français) de Follow est encore bien remplie de nouvelles fonctionnalités à explorer et à développer, pour innover de manière continue, car, selon Follow « Une entreprise qui cesse d’innover est vouée à disparaître »".

 

3- Quels sont les enjeux RSE de Follow ?

R.C : "Au niveau RSE, Follow n’a pas particulièrement d’actions à mettre en place. En effet, de par son business model, ce ne sont pas des problématiques clés au sein de l’entreprise.
Néanmoins, Follow fait son possible pour diminuer son empreinte carbone à plusieurs niveaux.
Premièrement, l’entreprise a fait le choix de gérer ses clients dans la France entière par visioconférence. Ainsi, que ce soit pour les relations avec les clients déjà existants ou avec les prospects des commerciaux, la majorité des échanges se fait dans les locaux de l’entreprise, à Rennes. En effet, étant donné que les clients de la société sont répartis sur tout le territoire, devoir se déplacer serait très énergivore.
De plus, la majorité des documents (sauf exception légale) sont signés par signature électronique. Cela permet une réduction très importante de papier consommé, et par conséquent, une diminution de l’empreinte écologique."

 

4- Quelles synergies et valeurs communes Follow et MBA Mutuelle mettriez-vous en avant?

R.C : "Tout comme Follow, MBA Mutuelle se veut proche de ses clients. C’est en effet une valeur essentielle que l’entreprise applique au quotidien. En tissant des liens forts avec ses utilisateurs, sur une base d’écoute et de compréhension de leurs besoins, il est ainsi possible de répondre au mieux aux attentes des praticiens. Chaque médecin qui choisit de s’équiper de la solution peut ainsi échanger lorsqu’il le désire avec un interlocuteur qui lui est dédié, qui connaît ses pratiques et qui peut ainsi l’accompagner.
De plus, MBA Mutuelle a fait le choix d’accompagner spécifiquement les professionnels de santé. Donc lorsque le sujet d’un rapprochement a été évoqué, une similarité majeure a été trouvée entre les deux sociétés : celui d’aider les praticiens, au quotidien."