Les lunettes et appareils auditifs à bas prix : du low-cost de qualité ?

Mon espace perso

 

 lunettes et appareils auditifs low cost

Les lunettes et appareils auditifs à bas prix : du low-cost de qualité ?

 

Par Hélène | 21/08/2018


De nos jours, s’équiper en lunettes ou en appareils auditifs coûte de plus en plus cher. Il faut en effet compter 470 euros pour s’équiper d’une paire de lunettes et 3000 euros pour un appareil auditif… Ces montants élevés représentent pourtant les dépenses des Français dans ces solutions de santé.

 

Les raisons de telles dépenses
Les remboursements effectués par la Sécurité sociale sont minimes par rapports aux dépenses réalisées. Il s’explique notamment par la liberté des prix pratiqués par les distributeurs et praticiens. Prenons par exemple les prothèses auditives (pour les plus de 20 ans), elles sont remboursées à 65 % sur un tarif de base de remboursement à 199,71 par la Sécurité sociale (BRSS). En réalité, le montant moyen de ces solutions auditives est de 1500 euros par oreille, une somme qui freine beaucoup de français dans l’achat de cette solution. Pour ces raisons, les mutuelles proposent des prestations de plus en plus performantes sur ces soins et encouragent leurs adhérents à se diriger vers des réseaux de soins avec de meilleurs remboursements.

 

Dans cette lancée d’une meilleure prise en charge, des distributeurs low-cost sont arrivés sur le marché il y a quelques années. Leur objectif principal: rendre ces solutions accessibles à tous. Pour ce faire, ils proposent par exemples des lunettes à partir de 10 euros, des appareils auditifs à partir de 300 euros, etc.

 

Mais que valent réellement ces solutions ?
Pour présenter de tels tarifs, ces vendeurs/fabricants à bas coût produisent un grand nombre de lunettes ou d’appareils pour en réduire le coût unitaire. Ils réduisent également leurs marges (50 % de marges pour des lunettes low-cost, soit environ 5 fois moins que pour un opticien classique) grâce à une production des matériaux réalisée en Chine ou en Corée du Sud et à des frais de structure et de marketing réduits par rapport à la concurrence.


Ils délivrent aussi un service différent d’une boutique classique. Pour l’achat de lunettes discount par exemple, les paires sont disposées différemment, il y a moins de personnel, le conseil des vendeurs est plus rapide que celui d’un opticien et le verre est plus standard (pas d’amincissement, pas d’antireflet, pas de filtre de lumière bleue…). Pour les solutions auditives, il en est de même, les audioprothésistes low-cost préfèrent proposer un appareil prêt-à-porter plutôt que du sur-mesure.


Malgré tout, ces solutions de santé sont souvent produites dans les mêmes usines et de la même manière que les solutions classiques : tout est identique sauf la marque.

 

 

Conseil pratique : avant d’acheter, faites plusieurs devis pour comparer. Certaines mutuelles proposent même le service gratuit de comparaison des devis.

Navigation