Identités sexuelles : MBA Mutuelle vous explique les termes utilisés aujourd'hui

A+
A-
Réinitialiser
MBA Mutuelle vous explique les différents termes liés aux identités de genre et à l’orientation sexuelle

Genre, amour, sexualité : petit lexique des identités

Queer, transgenre, pansexuel, asexuel… nous sommes nombreux à avoir entendu ces mots sans pour autant savoir exactement ce qu’ils signifient. Faisons le point sur les termes liés aux identités de genre et à l’orientation sexuelle.

 

Il existe dans notre société une diversité d’identités et de sexualités. Alors pour s’y retrouver, il est important de bien définir chaque terme et d’en comprendre les subtilités.
À la naissance, les organes sexuels déterminent le fait que l’on considère la personne comme de genre masculin ou féminin. Des caractéristiques et des attentes en termes de comportement ou d’apparence, notamment, sont associées à cette construction sociétale. Et le sentiment d’appartenance à l’un ou l’autre des genres peut correspondre au sexe biologique ou pas, on parle alors de :

  • cisgenre : une personne dont l’identité de genre correspond au genre donné à la naissance,
  • transgenre : une personne dont l’identité de genre ne correspond pas au genre biologique de naissance et qui peut ressentir le besoin, ou pas, d’entamer une « transition »  pour modifier son aspect physique.

Le terme « transsexuel » n’est aujourd’hui plus utilisé. En effet, on parle de personnes « trans » ou « transgenre ».

 

L’identité de genre, c’est donc le fait d’avoir la certitude d’être un homme, une femme, ni l’un ni l’autre ou encore les deux. Il est possible de se définir selon diverses identités, dont :

  • féminine : une personne de genre féminin qui s’identifie aux caractéristiques perçues comme féminines ;
  • masculine : une personne de genre masculin qui s’identifie aux caractéristiques perçues comme masculines ;
  • non-binaire : une personne qui ne se reconnaît ni dans le féminin, ni dans le masculin ;
  • queer : une personne qui se décrit comme ni masculine ni féminine, les deux, ou un mélange des deux et, plus généralement, dont l’identité ne correspond pas aux modèles dominants ;
  • gender fluid : une personne dont l’identité de genre varie en fonction des moments de sa vie ou des circonstances.

Il existe autant de nuances que de personnes et chacun est libre de s’identifier à l’un des termes ci-dessus, ou pas.

 

L’orientation sexuelle, quant à elle, correspond à l’attirance affective et/ou sexuelle que l’on ressent pour l’autre. Elle peut, là encore, évoluer dans le temps en fonction des périodes de vie ou des rencontres. Parmi les différentes orientations, citons :

  • l’hétérosexualité : l’attirance pour les personnes du sexe opposé ;
  • l’homosexualité : l’attirance pour les personnes du même sexe ;
  • la bisexualité : l’attirance pour les personnes du même sexe et du sexe opposé ;
  • la pansexualité : le fait qu’une personne soit attirée par un individu donné, sans considéra-tion de genre ou de sexe ;
  • l’asexualité : l’absence d’atti-rance quels que soient le genre ou le sexe de l’autre.