Le salarié peut adhérer ou non à l'offre santé proposée par son employeur

Nouveauté !

Vous êtes salarié d'une entreprise? Découvrez ce que l'ANI change pour vous

Complémentaire santé obligatoire : l'ANI

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent avoir mis en place une complémentaire santé pour l’ensemble de leurs salariés.

Cette nouvelle obligation a été initiée par l'ANI du 11 janvier 2013. Cet accord a été transposé dans la loi du 14 Juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi.

Ce dispositif a été voté afin de favoriser l’accès aux soins à tous les salariés. La prévoit également l’amélioration de la portabilité des garanties santé et prévoyance pour les demandeurs d’emplois.

MBA Mutuelle accompagne les chefs d’entreprise pour transformer l’obligation de l’ANI en une véritable opportunité pour leur entreprise.

Qu'est-ce que cela change pour le salarié ?

 

Si vous adhérez à la mutuelle de votre entreprise, vous serez désormais couvert pour vos remboursements par celle-ci. Votre employeur doit prendre en charge au minimum 50% du coût de cette couverture santé. Le reste est à votre charge, généralement directement prélevé sur votre salaire.

La surcomplémentaire

 

Si vous trouvez que vos garanties ne sont pas suffisantes, il vous est toujours possible d’adhérer à une sur-complémentaire de la mutuelle de votre choix. Cette sur-complémentaire est une garantie additionnelle couvrant mieux vos dépenses de santé.

 

N’hésitez pas à contacter nos conseillers commerciaux pour en savoir plus sur nos offres de sur-complémentaires.

Contactez-nous dès maintenant pour en savoir plus sur nos offres sur-complémentaires.

 

Les avantages

  • En tant que salarié, vous disposez d’une amélioration de la portabilité de vos droits.
  • En pratique, à compter de la date de cessation de votre contrat de travail (hors licenciement pour faute lourde), vous disposez de la même couverture santé (en fonction de la durée du ou des derniers contrats de travail) dans la limite de 12 mois. La portabilité est ouverte aux anciens salariés percevant des allocations chômage.
  • Vous pourrez également profiter du maintien des garanties de prévoyance à titre gratuit.
  • Il est à noter que vos ayants droit, inscrits sur la complémentaire santé, au moment de la rupture du contrat de travail, bénéficient également de cette portabilité.