Vacances : MBA Mutuelle vous protège même à l'étranger pour partir l'esprit tranquille

Nouveauté !

Vacances : restez protégé à l'étranger

Méditation

 

Pensez à votre protection santé

Le système de santé français nous permet un accès à des soins de qualité et une prise en charge des dépenses satisfaisantes. Cependant, ce n’est pas le cas pour de nombreux pays, où les soins et autres dépenses de santé peuvent coûter très cher. Pour cette raison, avant de voyager à l’étranger, pensez à avoir une protection santé qui vous couvrira en cas d’accident ou de maladie.

 

La carte européenne d’assurance maladie

 

Il existe de nombreuses offres d’assurances maladies proposants le remboursement des frais de santé à l’étranger, le rapatriement médical, la responsabilité civile dans le pays... Avant de partir, pensez tout d’abord à demander, au moins 20 jours avant votre départ, votre carte européenne d’assurance maladie auprès de votre organisme d’assurance maladie.

 

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) est gratuite et elle est valable 2 ans. Elle atteste vos droits à l’assurance maladie française et vous permet une prise en charge des soins médicaux en cas de séjour de moins de 90 jours dans un des états membre de l’Union Européenne. Elle fonctionne aussi en Suisse, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein.

 

Ainsi, en cas de soins dans votre pays de destination, vous êtes remboursé à hauteur des tarifs français. Par exemple, si vous consultez un médecin généraliste au Portugal, vous serez remboursé à hauteur de 25 euros (16,50 euros + 1 euro étant la part de remboursement de la Sécurité sociale française et 7,50 euros celle de la complémentaire santé).
En dehors de ces destinations, la couverture maladie se vérifie au cas par cas pour chaque pays. Les soins urgents et imprévus peuvent être remboursés par la Sécurité sociale française à conditions de lui remettre à votre retour en France tous les justificatifs de soins et de paiement. Il en est de même pour votre complémentaire santé qui se chargera du remboursement (dans sa globalité ou non) de votre reste à charge.

 

 

Les contrats d'assurance privés

  

Cependant, si vous souhaitez voyager en toute sérénité, il convient de vérifier vos contrats d’assurance, d’assistance et votre carte bancaire. Ces contrats peuvent couvrir le rapatriement médical en cas de maladie ou d’accident, le remboursement des frais médicaux, le retour anticipé en cas d’accident grave ou d’un décès d’un proche resté en France et les frais de logistique liés au voyage (perte ou vol des bagages, annulation de voyage, location de véhicule…). Pour faire fonctionner vos contrats, il faut que le sinistre soit involontaire, inscrit dans le contrat et déclaré et justifié dans les délais prévus.