La prévention sexuelle est importante pour tous les âges

Nouveauté !

Santé sexuelle : une question de prévention

La prevention sexuelle

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la santé sexuelle est « un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social associé à la sexualité ». Peu importe notre âge, nous n’avons jamais fini de nous interroger sur la sexualité en général et celle-ci tient une place importante dans nos vies.
Cependant, aujourd’hui encore beaucoup de questions nous passent par la tête : « Quelle contraception est faite pour moi ? », « Où puis-je aller me faire dépister ? », « Quelles sont les différentes maladies sexuellement transmissibles ? »

 

Les différents types de contraception

Afin de se sentir en sécurité, il est important de rappeler que chacun a le droit à sa sexualité, en choisissant le ou la partenaire de son choix, et de se sentir en sécurité et protégé. Concernant la contraception, il existe aujourd’hui plusieurs dispositifs, notamment des préservatifs féminins tels que :

  • La pilule,
  • Le dispositif intra utérin,
  • L’implant,
  • Le patch,
  • L’anneau,
  • Injection,
  • La stérilisation,
  • Les préservatifs.

À savoir que la pilule reste le dispositif plus courant avec une utilisation de 36.5 % des femmes qui sont en âge de procréer (selon le baromètre santé 2016 de Santé publique France).

 

Prévenir pour limiter les risques

Chaque année c’est environ 6200 français qui découvrent leur séropositivité. Les préservatifs féminins (interne) ou le masculins (externe) restent la meilleure protection contre le VIH et les autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles).
Par ailleurs, en France, la vaccination contre les infections à Human Papillomavirus (HPV) ou papillomavirus est recommandé pour les jeunes filles de 11 à 14 ans, mais également aux jeunes garçons du même âge depuis Janvier 2021.
Ce vaccin a pour but de protéger du HPV, qui se transmet par voie sexuelle et provoque des lésions au niveau du col de l’utérus, de l’anus et de la gorge, et peuvent évoluer vers un cancer par la suite. Pas d’inquiétude pour les personnes de 15 à 19 ans, un rattrapage vaccinal est disponible, et cela peut aller jusqu’à 26 ans pour des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. Ce vaccin peut également limiter les risques de cancer du col de l’utérus, il est donc très important de se faire dépister afin de prévenir les risques.

 

prevenir les risques sexuels

Des dispositifs gratuits pour les mineures

La contraception d’urgence est également disponible en cas d’accident ou de rapport non protégé. Ce dispositif est disponible sans ordonnance en pharmacie et reste gratuit pour les mineurs.
À noter que la contraception est gratuite pour les mineurs depuis fin aout 2020. En effet, tous les frais liés à la contraception des moins de 15 ans sont intégralement pris en charge (pilule de première et deuxième génération, implants, stérilets) mais aussi des consultations chez des spécialistes (gynécologues ou sages-femmes) qui effectuent des examens biologiques.

 

La sexualité au cœur de l’éducation

Dans le cadre d’une mission éducative de l’éducation nationale, l’éducation à la sexualité fait partie du parcours du jeune citoyen. Plusieurs points sont mis en avant tels que la santé publique avec les grossesses non désirées, les IST, mais aussi la relation entre les filles et les garçons dans une démarche d’égalité, les problématiques liées aux violences sexuelles... Il existe un bon nombre de sites à consulter tels que :

 


D’après Le Mutualiste, juin 2021