Choisissez la meilleure complémentaire santé pour votre retraite - MBA le blog

Mon espace perso

Quelle mutuelle pour ma retraite ?

mutuelle retraite

 

Quel contrat de mutuelle pour votre retraite ?

 

L’âge de la retraite approche ? Que ce moment se profile dans quelques mois ou quelques années, il est d’ores-et-déjà temps de penser à votre future couverture santé. Certes, votre contrat de mutuelle ne s’arrêtera pas à la fin de votre carrière professionnelle. Mais ses garanties seront-elles toujours adaptées et suffisantes ?

Les besoins de protection santé d’un retraité ne sont en effet pas identiques à ceux d’un actif. Avec l’âge, la fréquence et le type des soins ont forcément tendance à évoluer. Si rien ne vous oblige à revoir votre contrat de mutuelle pour la retraite, nous vous le conseillons fortement, pour plusieurs raisons.

 

 

à l’âge de la retraite, les frais de santé évoluent

 

Lunettes, prothèses dentaires, appareils auditifs : plus l’âge avance, plus ces dispositifs médicaux deviennent fréquents. Et bien entendu, ils génèrent un coût important ! Sans de bons remboursements de la part de votre mutuelle, ils peuvent donc peser lourdement dans votre budget, d’autant que la retraite génère bien souvent une baisse plus ou moins importante du pouvoir d’achat.

De plus, après 60 ans, les consultations (cardiologue, urologue…) comme les opérations chirurgicales sont également plus nombreuses. Mieux vaut vous assurer que le moment venu, votre mutuelle sera adaptée ! Comme vous le savez, les soucis de santé arrivent sans prévenir, et un contrat de mutuelle ne peut se résilier qu’une fois par an (à sa date anniversaire). Impossible, donc, de changer vos garanties en urgence suite à un diagnostic…

 

 

Interrogez-vous avant votre départ à la retraite !

 

Autre point important à noter : certains Assureurs refusent l’arrivée de nouveaux adhérents à partir d’un certain âge, généralement compris entre 65 et 70 ans. Il est donc primordial de vous interroger suffisamment tôt au sujet de vos futurs besoins de protection santé !

Lors de votre départ à la retraite, vous serez certainement confronté à l’un des deux cas suivants :

  • Vous disposez d’un contrat individuel de mutuelle santé. Il restera bien entendu en vigueur une fois à la retraite, mais ses garanties doivent être étudiées avec précision, afin d’identifier un éventuel besoin de modification du contrat, voire même de changement de mutuelle.
  • Vous êtes protégé par la mutuelle collective de votre entreprise. Dans ce cas, vous êtes en droit de la conserver, mais cette option n’est pas forcément la plus intéressante

 

 

Faut-il conserver votre mutuelle collective d’entreprise ?

 

En vertu de la loi Evin du 31 décembre 1989, tout salarié peut choisir de conserver sa complémentaire santé collective lorsqu’il quitte son entreprise, notamment en cas de départ à la retraite. La portabilité des droits s’applique alors : toutes les garanties et niveaux de remboursement sont maintenus, sans limitation de durée.

 

Cependant, deux éléments limitent l’intérêt d’un tel choix :

 

  • Le montant de vos cotisations va fortement augmenter, pour la simple raison qu’en tant que salarié, votre employeur les finance à 50 %.
  • L’employeur n’a aucune obligation de financement du maintien (= perte de la participation patronale).
  • La législation (1) admet la possibilité pour l’assureur d’augmenter le tarif de la couverture mais dans le respect des plafonds suivants : - La 1ère année (à compter de la date d’affiliation), les tarifs ne pourront être supérieurs aux tarifs globaux applicables aux salariés actifs ; - La 2ème année, les tarifs ne pourront être supérieurs de plus de 25 % aux tarifs globaux applicables aux salariés actifs ; - La 3ème année, les tarifs ne pourront être supérieurs de plus de 50 % aux tarifs globaux applicables aux salariés actifs.

 

Au final, le coût mensuel sera-t-il intéressant ? Il convient de le comparer à d’autres contrats équivalents.

  • La complémentaire santé d’entreprise est prévue pour des salariés actifs de tous âges. Elle contient donc certainement des garanties obligatoires dont vous n’aurez plus les mêmes besoins. En optant pour un nouveau contrat, vous paierez pour les protections qui vous serviront réellement.

 

Les garanties santé à privilégier pour votre retraite

 

Quel que soit votre choix, votre contrat de mutuelle de retraité devra prendre en compte tous les risques et besoins auxquels vous serez confrontés pendant cette période de votre vie.

  • Consultations médicales (taux de remboursement des dépassements d’honoraires, etc…)
  • Hospitalisations (remboursements des différents actes médicaux, prise en charge de la chambre particulière, de l’hospitalisation à domicile…)
  • Dispositifs médicaux (forfaits dédiés à l’optique, aux prothèses dentaires, aux appareils auditifs…)
  • Médicaments (remboursement à 100 % de tous types de médicaments…)

 

Lors de la négociation de votre contrat de mutuelle santé, abordez également avec votre conseiller toutes les options pouvant être intéressantes pour vous : remboursement des soins non pris en charge par l’assurance maladie (médecine douce…), garantie de stabilité du tarif dans le temps, accès à des tarifs négociés auprès d’opticiens, experts de l’audition…

Navigation